Appel à communications: “L’histoire orale et les médias”, Conférence 2020 de l’Oral History Society

La prochaine conférence de l’Association d’Histoire Orale britannique aura lieu les 3 et 4 juillet 2020 à l’Université de Bournemouth et aura pour thème “L’histoire orale et les médias”.

Pour télécharger l’appel à communication original en anglais c’est ici :

Appel à communications

L’histoire orale et les médias entretiennent une relation complexe. Les médias constituent depuis longtemps d’importants producteurs et diffuseurs de l’histoire orale. Des productions classiques de radio et de télévision comme The Radio Ballads (1958-1964), Yesterday’s Witness (1969-1981) et The World at War (1973-1981) ont été les premières à utiliser l’histoire orale dans les médias audiovisuels, tandis que des livres comme Akenfield (1969) de Ronald Blythe et Hard Times (1970) de Stud Terkel ont été publiés dans la presse écrite, donnant ainsi la parole à ceux qui auraient été autrement exclus des médias et des documents historiques.

Depuis les années 1980, on assiste à une utilisation croissante de l’histoire orale à la télévision, à la radio, dans la presse écrite et dans les médias numériques. Cependant, le processus par lequel les histoires orales sont transmises dans les médias (ou “transmediées”, pour utiliser le terme d’Alessandro Portelli) et les choix méthodologiques, esthétiques, narratifs et éthiques derrière ces productions (qui interviewer ? quelles questions poser ? quels segments des entretiens couper ?) restent souvent cachées.

La relation entre histoire orale et médias se manifeste également dans la manière dont l’histoire orale a été utilisée pour explorer l’histoire des médias eux-mêmes, avec des projets d’histoire orale documentant l’histoire des entreprises et des organisations médiatiques.

Par ailleurs, l’avènement des nouveaux médias et des médias sociaux a alimenté le développement du digital storytelling, des documentaires interactifs, ainsi que des podcasts audio sérialisés qui s’appuient fortement sur les témoignages oraux. Ces nouvelles technologies et formats offrent de nouvelles façons de créer, diffuser, consommer et démocratiser l’histoire orale – ce qui soulève de nouvelles questions relatives à l’éthique, aux modes de participation, à l’expertise, aux publics et aux formats.

Cette conférence vise à examiner la relation entre l’histoire orale et les médias, à la fois d’un point de vue historique et contemporain, en explorant les similitudes, les différences, les opportunités et les défis que pose le croisement des pratiques médiatiques et des pratiques de l’histoire orale, à travers des sujets tels que :

  • Bons et mauvais usages de l’histoire orale dans les médias ;
  • mémoires et souvenirs des médias : cinéma, livres, télévision, radio, théâtre, musique ;
  • l’influence des médias sur la mémoire : mémoire médiée et “mémoire prothétique” ;
  • l’histoire orale, les médias et le montage : extraits sonores, micro-trottoirs et rushs non utilisés ; 
  • l’histoire orale, les médias et l’entretien : intersubjectivité, questions et émotions;
  • l’histoire orale et la “transmédiation” : transcription, montage, fictionnalisation et dramatisation ;
  • Contestation, sensationnalisme et commercialisation de l’histoire orale ;
  • le journalisme, les actualités et l’histoire orale ;
  • les nouveaux médias, les médias sociaux et l’histoire orale ;
  • L’histoire orale et les fake news ;
  • Histoires orales des médias (professions, organisations et entreprises) ;
  • l’évolution des médias et des formats et leurs impacts sur l’histoire orale ;
  • Archiver, préserver et réutiliser des histoires orales dans les médias.

Soumettre une proposition de communication

La date limite de soumission des propositions est fixée au 20 décembre 2019.

Chaque proposition doit comprendre : un titre, un résumé de 250 à 300 mots, votre nom (et les noms des coprésentateurs, panélistes, etc.), votre institution ou organisation de rattachement, votre adresse électronique et toute demande particulière. Votre résumé doit mettre en évidence l’usage de l’histoire orale ou de témoignages et être directement lié au thème de la conférence. Les propositions qui incluent la lecture d’extraits audio sont fortement encouragées.

Les propositions doivent être envoyées par courriel à Polly Owen : polly.owen@ohs.org.uk

Elles seront évalués anonymement par les organisateurs de la conférence et les intervenants seront contactés en janvier/février 2020.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search